Pèlerinage du Rocio en Andalousie 2017

Cette année pour la sixième fois j’ai participé au pèlerinage du Rocio.
Le Rocio est un petit village à une soixantaine de kilomètres au Sud de Séville, il voit converger vers lui plusieurs centaines de millier de personnes à Pentecôte pour honorer la vierge du Rocio.

Une centaine d’Hermandad (associations paroissiales) de tailles variables, allant d’une centaine à plusieurs milliers de pèlerins parcourent les trois chemins qui traversent le parc naturel Doňana à pied, à cheval ou dans des charrettes. Chacune est précédée de son « simpecado » (oriflamme qui représente la vierge de sa paroisse) installé sur une charrette tirée par des mules ou des bœufs.

Cette année j’ai partagé le chemin avec l’Hermandad de Hueva en parcourant le chemin à pied. C’est l’une des Hermandad majeure avec une cavalerie d’un millier de cavaliers tous vêtus de la même façon avec des vestes blanches. L’autre particularité forte de cette hermandad c’est le grand nombre de pèlerins qui, dans une ferveur inégalée, font le chemin à pied souvent dans le sable sous une grande chaleur.

Une fois rassemblés au Rocio sur près de trois jours plusieurs manifestations religieuses vont ponctuer le temps jusqu’au moment où dans la nuit de dimanche au lundi de Pentecôte la vierge du Rocio va être portée avec une très grande ferveur dans les différentes places du Rocio pour un hommage à chaque hermandad.

Les images jointes concernent la ferveur des pèlerins de Huelva qui accompagnent leur « simpecado » dans un engagement extrême. La grande majorité des rocieros font le chemin de manière plus confortable en charrette ou à cheval.

Publicités